Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : James JOYCE à Saint-Gérand-le-Puy
  • James JOYCE à Saint-Gérand-le-Puy
  • : Informations, échanges sur la vie et l'oeuvre de Joyce. Thèmes de rencontres, conférences, tables rondes. Evènementiel : "Le jour d'Ulysse" Musée et bibliothèque Anna Livia Plurabelle. Balade "Sur les pas de Joyce à Saint-Gérand-le-Puy".
  • Contact

Recherche

11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 21:22
 
 
Pendant des années, le séjour joyce à Saint-Gérand-le-Puy a été méconnu et ignoré du grand public – Maria jolas avait pourtant donné dès le mois de mai 1950 un très précieux témoignage dans la revue Mercure de France,  sur « joyce en 1939-1940 » - et il faut rappeler que la grande biographie de Richard Ellmann, (qui consacre une place importante au séjour de joyce à Saint-Gérand-le-Puy) date de 1959 pour l’édition anglaise et de 1962 pour la première traduction de l‘ouvrage en français… 
C’est seulement grâce à la persévérance d’une dame de Saint-Gérand-le-Puy, Mme BERNARD, qu’on doit la redécouverte de la présence de joyce à Saint-Gérand-le-Puy – De retour d’un voyage en Irlande, elle eut l’idée de téléphoner au petit-fils de joyce, Steven, (alors haut fonctionnaire à l’OCDE) qui – à son grand étonnement – accepta de la rencontrer, et parla avec elle du séjour de Joyce à Saint-Gérand-le-Puy.
On doit beaucoup à Mme BERNARD ! Rappelons qu’elle est aussi l’auteur du tableau – un portrait de joyce - accroché au mur de la salle de la mairie.
Repost 0
Published by office de tourisme Val d'Allier - Forterre - dans Hommages rendus à l'auteur dans le village
commenter cet article
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 21:24
De retour au village, Madame Bernard convainc la municipalité (dont le maire était à l’époque Louis BARDET) d’apposer –avec l’accord de Steven joyce - une plaque commémorative sur le dernier lieu de séjour de joyce à Saint-Gérand-le-Puy, la maison Ponthenier - c’est chose faite (le contenu de la plaque a été rédigé par Jacques AUBERT) le 2 février 1986 – date qui marque un point de départ de la reconnaissance du séjour de joyce à Saint-Gérand-le-Puy. (C’est aussi la date de naissance de joyce et Stephen a choisi délibérément cette date).
Repost 0
Published by office de tourisme Val d'Allier - Forterre - dans Hommages rendus à l'auteur dans le village
commenter cet article
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 21:30
Inauguration du square « James JOYCE »
C’est la deuxième manifestation de reconnaissance de l’écrivain irlandais – qui fera dire à Steven joyce que « Saint-Gérand-le-Puy a deux longueurs d’avance sur Paris ».
Repost 0
Published by office de tourisme Val d'Allier - Forterre - dans Hommages rendus à l'auteur dans le village
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 21:32
A l’initiative du maire actuel, Xavier CADORET, qui est aussi professeur d‘économie au lycée de Vichy Cusset, on ouvre un espace socioculturel « James JOYCE » - l’espace comprend : le parc, la salle socioculturelle,  et « l’espace culturel joyce», où sont exposés dessins, photos et documents – et un travail effectué en vidéo par un groupe d’élèves de BTS « communication » du Lycée de Vichy, qui recueille de nombreux témoignages de personnes ayant eu l’occasion d’approcher joyce pendant cette période (toujours visibles aux archives du Musée) – création d’un logo « joyce en bourbonnais » désormais protégé -
Inauguration en grande pompe en présence de Stephen joyce, de l’ambassadeur d’Irlande, de jacques Aubert, du sous-préfet… Le séjour de joyce à Saint-Gérand-le-Puy est maintenant connu, il fait l’objet d’articles dans les journaux parisiens – A titre d’exemple ,en août 1994, le Monde consacre un long reportage, très documenté, d’un envoyé spécial, Jean-Pierre BAROU, intitulé : JOYCE, l’année de la zone libre (le texte figure dans la bibliothèque).
Repost 0
Published by office de tourisme Val d'Allier - Forterre - dans Hommages rendus à l'auteur dans le village
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 20:40
A partir de 2003, un petit groupe, informel, de personnes, passionnés ou amateurs de l’œuvre de JOYCE, se constitue à l’initiative du maire Xavier CADORET et de l’Office du Tourisme de Varennes. Partant de l’idée que l’œuvre de joyce – et d’abord Ulysse – est un monument partout célébré, souvent cité, mais plus rarement lu, il se fixe comme tâche prioritaire (plutôt que de sombrer dans une quelconque commémoration folklorique, fût elle irlandaise !) :
1) de lire et de faire lire l’œuvre de JOYCE.
Aide précieuse de Jacques AUBERT (compte tenu de la modestie des moyens dont dispose un petit village ou l’Office du Tourisme) et générosité des conférenciers invités à venir parler de JOYCE (Pascal BATAILLARD, Annie TARDITS)
 
Dans l’esprit des organisateurs, ces deux journées, baptisées plus tard « le jour d’Ulysse », (titre suggéré par Steven JOYCE, plutôt que la reprise de Bloomsday) devaient se proposer là d’offrir au public tout ce qu’un modeste village bourbonnais, qui a eu l’insigne honneur d’accueillir un des plus grands écrivains du XX° siècle, peut offrir pour que son oeuvre soit mieux connue.
 Donner le goût de la lire, et pour cela faire d’abord entendre sa voix et toutes les voix qui résonnent dans ses textes. Faire retour à cette exigence élémentaire. Eviter ces dérives dans lesquelles les commémorations se perdent en vains bavardages ou en fêtes foraines. Mobiliser la bonne volonté des meilleurs spécialistes et les inviter à venir parler de l’œuvre. Car tout le monde parle d’Ulysse, d’un air entendu, mais qui l’a vraiment lu ?
Mais on ne lit pas qu’avec les yeux. Il faut aussi se mettre à l’écoute. Prêter l’oreille à la musique, au chant, aux voix, à leurs timbres, à leurs affects, à toute cette part d’émotion que comporte le corps charnel de la parole dans l’écriture, tout ce qui fait le style d’un grand écrivain. Quand on sait l’importance que JOYCE accordait à la musique et au chant, on comprend aisément que savoir écouter c’est aussi savoir lire.
S’il est essentiel d’entendre dire ce qu’on lit, il fallait donner au public l’occasion d’entendre les textes et leur charge poétique sur un mode théâtral, et se tourner vers le chant et la musique des compositeurs qui se réclament ou s’inspirent de joyce.
 
2) Seconde ambition =  aménager pour le long terme un espace de lecture et de recherche à Saint-Gérand-le-Puy, sous la forme d’ une bibliothèque entièrement consacrée à l’œuvre de JOYCE, et qui garde la trace des conférences et des travaux effectués.
C’est chose faite depuis l’an dernier, grâce en particulier à Stephen JOYCE et son épouse,
qui ont accepté d’honorer de leur présence la journée du 18 juin, et d’inaugurer la bibliothèque - qu’ils avaient suggéré de nommer : « Anna Livia Plurabelle », du nom de l’héroïne de Finnegans Wake – et qui ont fait don, en guise de cadeau de baptême, de nombreux ouvrages de JOYCE, publiés dans toutes les langues. C’était, tout le monde le comprend, donner, par leur seule présence, un gage de reconnaissance sans prix pour le village de Saint-Gérand-le-Puy.
Repost 0
Published by office de tourisme Val d'Allier - Forterre - dans Hommages rendus à l'auteur dans le village
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 21:34

Inauguration du parcours "Sur les pas de Joyce". Cinq passages en français et en anglais extraits de différentes oeuvres - Portrait de l'artiste en jeune homme, Ulysse, Finnegans Wake - sont apposés  aux murs de lieux dans lesquels il a vécu, ou sur lesquels il aimait à se rendre dans le village. Clins d'oeil à son oeuvre, ils permettent aujourd'hui de cheminer en créant, à sa fantaisie, un lien entre le réel qui entourait l'homme et les innombrables pistes de sens que tissent ses écrits.

Repost 0
Published by office de tourisme Val d'Allier - Forterre - dans Hommages rendus à l'auteur dans le village
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 21:32

Stephen James Joyce et son épouse inaugurent la Bibliothèque, qu'ils avaient suggéré de nommer "Anna Livia Plurabelle" du nom de l'héroïne de Finnegans Wake- et qui ont fait don de nombreux ouvrages de Joyce publiés dans toutes les langues. C'était, tout le monde le comprend, donner, par leur seule présence, un gage de reconnaissance sans prix pour le village de Saint-Gérand-le-Puy.

Repost 0
Published by office de tourisme Val d'Allier - Forterre - dans Hommages rendus à l'auteur dans le village
commenter cet article