Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : James JOYCE à Saint-Gérand-le-Puy
  • James JOYCE à Saint-Gérand-le-Puy
  • : Informations, échanges sur la vie et l'oeuvre de Joyce. Thèmes de rencontres, conférences, tables rondes. Evènementiel : "Le jour d'Ulysse" Musée et bibliothèque Anna Livia Plurabelle. Balade "Sur les pas de Joyce à Saint-Gérand-le-Puy".
  • Contact

Recherche

3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 21:22
Sept 40
 
A partir de là, les JOYCE restent seuls et vont multiplier les démarches pour rejoindre la Suisse.
Difficultés multiples pour obtenir un passeport et un visa – il est en rupture de ban avec l’Irlande officielle, séparée de l’Angleterre et devenue indépendante depuis 1921 – il ira jusqu’à refuser un passeport irlandais qu’un ministre lui propose (l’Irlande était pays neutre) – et qui l’aurait aidé à quitter la France occupée – les tractations pour obtenir un visa dureront jusqu’à la fin de l’année 40 (voir ELLMANN).
Difficultés financières – avec la guerre, l’argent va bientôt manquer – JOYCE n’est plus alimenté par ses éditeurs anglais et américains – ni par le grand père de Steven, Adolf KASTOR (très généreux !) – ni par Harriet WEAVER, sa bienfaitrice de toujours – il est obligé de vivre avec la pension que le gouvernement anglais verse à ses sujets coincés en France (JOYCE, on l’a vu a un passeport anglais et non irlandais !)
 
 
Se souvenir de ce qu’il avait confié à Stanislas :
« L’art n’a pas de but, mais il a une cause ». Cette cause c’est « la pressante nécessité intérieure qui pousse l’imagination à faire une nouvelle synthèse de la vie ».

Partager cet article

Repost 0
Published by office de tourisme Val d'Allier - Forterre - dans James Joyce - sa vie à Saint-Gérand-le-Puy
commenter cet article

commentaires